Retour au catalogue

Partager ce vin

2016 MAX FERDINAND RICHTER  Riesling Kabinett Wehlener Sonnenuhr

MAX FERDINAND RICHTER Riesling Kabinett Wehlener Sonnenuhr 2016

103,99* CAD

103,99$* * Prix de détail suggéré

*Nous vous informerons en priorité dès que ce vin
sera à nouveau disponible.

  • Portfolio
  • Portfolio
  • Liquid Art
  • Code produit
  • Code produit
  • 277665
  • Conditionnement
  • Conditionnement
  • 3x1500ml
  • Type d'approvisionnement
  • Type d'approvisionnement
  • SpeculativeEn savoir plus
  • Status
  • Statut
  • Non disponibleEn savoir plus
  • Pays
  • Pays
  • Allemagne
  • Désignation réglementée
  • Désignation réglementée
  • QmP ou Prädikatswein
  • Région
  • Région
  • Mosel
  • Qualité
  • Qualité
  • Kabinett
  • Cépage(s)
  • Cépage(s)
  • Riesling 100 %
  • Couleur
  • Couleur
  • Blanc
  • Fermeture
  • Fermeture
  • Liège
  • Information sur le domaine

    Le domaine Max Ferdinand Richter possède une longue et riche histoire. Le domaine est la propriété de la famille Richter depuis plus de 300 ans. De style baroque, la maison familiale construite en 1774 est toujours debout! En 1975, Dirk Marx Ferd. Richter, diplômé en économie, a rejoint l’entreprise et est maintenant devenu le « visage » du domaine. Avec 13,7 hectares de terres et une production annuelle de 10 500 caisses, Max Ferd. Richter est l’un des producteurs de riesling les...

    Consultez la page de MAX FERDINAND RICHTER pour plus d’information

Revues de Presse

  • - 91 Points -

    Juillet 2017

    This Kabinett harvested early at 82° Oechsle offers a rather beautiful nose of canned yellow peach, grapefruit, pineapple and flowers. The wine is nicely balanced with good, almost Spätlese, presence on the palate and a delicate light-feathered and juicy finish.

    Voir la revue de presse détaillée
  • - 90 Points -

    Janvier 2018

    Scents of lime and apricot are not exactly typical for this site, but they are appealing, and they anticipate the juicy profusion that emerges on a polished, buoyant, subtly glycerol-slicked palate. This finishes with impressive cling, consummate refreshment, a fine sense of slate suffusion, and adept integration of what by prevailing Mosel standards has to be counted as exceedingly modest residual sugar.

    Voir la revue de presse détaillée