Retour aux domaines

Partager

Site web du domaine

Histoire
L’Abbé Gruaud, digne représentant de la Noblesse de Robe qui a symbolisé le Pré-révolutionnaire Ancien Régime de France, a dessiné l’histoire du château en 1725. Grâce à la famille de Joseph-Sébastien de Larose, gendre et héritier de l’Abbé Gruaud, le vin a non seulement accru sa réputation mais s’est aussi fait un nom : Gruaud-Larose. Depuis 1997, la famille Merlaut a repris les rênes de ce cru. Ayant conservé sa taille d'origine, le Château Gruaud Larose fait partie des rares crus historiques du Médoc et plus que jamais honore son rang de Second Cru Classé en 1855. Année après année, chaque millésime rappelle que Gruaud révèle le sol, les tanins et le terroir, et que Larose est l’évocation de la poésie, des arômes et du bouquet.

Terroir
Le terroir de Gruaud-Larose est véritablement remarquable et unique. C’est un vignoble de 80 hectares d’un seul tenant composé de graves provenant de l’estuaire de Gironde, qui datent des ères Mindel I et Mindel II (datant d’environ 700 000 années). Par certains endroits, celles-ci atteignent une profondeur de plus de 5 mètres. Le sol, très pauvre et sableux, a la particularité d’être bien drainé. Le drainage, qui représente l’une des préoccupations majeures d’un vigneron consciencieux, est un facteur très important pour Gruaud-Larose, qui a mis en place des techniques performantes dès le début du 19e siècle. Un système drainant naturel est obtenu grâce à la pauvreté des sols et des étés chauds et secs.