Retour au catalogue

Partager ce vin

2016 L'ECOLE NO. 41 Frenchtown

L'ECOLE NO. 41 Frenchtown 2016

29,90 CAD

29,90$

  • Portfolio
  • Portfolio
  • Trialto
  • Code produit
  • Code produit
  • 13234210
  • Conditionnement
  • Conditionnement
  • 12x750ml
  • Type d'approvisionnement
  • Type d'approvisionnement
  • SAQ Spécialité par lot
  • Status
  • Statut
  • Succ. Seul.
  • Pays
  • Pays
  • États-Unis
  • Désignation réglementée
  • Désignation réglementée
  • American Viticultural Areas (AVA)
  • Région
  • Région
  • Washington
  • Sous-région
  • Sous-région
  • Columbia Valley
  • Cépage(s)
  • Cépage(s)
  • Merlot 41 %
    Cabernet Sauvignon 28 %
    Syrah 14 %
    Grenache 9 %
    Malbec 5 %
  • Pourcentage d'alcool
  • Pourcentage d'alcool
  • 14.5%
  • Couleur
  • Couleur
  • Rouge
  • Sucre
  • Sucre
  • Sec
  • Fermeture
  • Fermeture
  • Liège
  • Acidité totale
  • Acidité totale
  • 6.5 g/l
  • PH
  • PH
  • 3.65
  • Information sur le domaine

    L'Ecole Nº 41 est une entreprise familiale fondée par Jean et Baker Ferguson. Aujourd'hui, le chai appartient à leur fille et à leur gendre, Megan et Martin Clubb, qui en assurent également l'exploitation. Construite en 1915, l'école est située dans la localité historique de Frenchtown, une petite collectivité à l'ouest de Walla Walla, dans l'État de Washington. Le nom Frenchtown tire son origine des nombreux Canadiens français qui se sont établis dans la vallée au début des...

    Consultez la page de L'ECOLE NO. 41 pour plus d’information

  • Notes de dégustation

    Cette cuvée offre la particularité de réunir les variétés bordelaises aux rhodaniennes. Élevée 9 mois en fûts neutres, elle se montre généreuse avec une belle droiture. La bouche exprime des flaveurs persistantes de cassis, de réglisse, de cèdre et de tabac.

  • Notes viticoles

    Le millésime 2016 a l'allure d'un autre récolte spectaculaire et généreuse pour l'état de Washington; hiver doux, printemps chaud et débourrement hâtif, annonçant une autre année chaude. Même si à la mi-juin les températures étaient fraîches, le temps était idéal pour la floraison et la nouaison. Les températures de juillet étaient inférieures aux normales, permettant une croissance saine des baies et grappes. Un temps clément en août et septembre a prolongé la saison et permis aux fruits de mûrir graduellement et uniformément, avec de bas niveaux de sucre et une plus forte acidité. Une maturation prolongée a permis un équilibre fantastique des saveurs et de la structure.